Plan d'études cadre Technique

Formation d'opérateurs de réacteurs

Les entreprises membres de swissnuclear exploitent les centrales nucléaires suisses de Beznau, Gösgen, Leibstadt et Mühleberg. Pour leur exploitation sûre et économique, il faut disposer de personnel technique qualifié. swissnuclear et les exploitants de centrales nucléaires accordent donc une grande importance à la formation de haut niveau qualitatif des opérateurs de réacteurs. La formation des opérateurs de réacteurs au niveau de l’école supérieure offre le mix souhaité de compétence professionnelle théorique et pratique.

Le seul lieu de formation pour les opérateurs de réacteurs en Suisse est depuis de longues années l’école de réacteurs au PSI. Elle est reconnue comme Ecole technique depuis 1989 et comme école supérieure depuis le 1er avril 2005.

Nouvelle orientation Exploitation de grandes installations du plan d'études cadre Technique

Avec l’approbation du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), le nouveau plan d’études cadre Technique est entré en vigueur en 2010 (Rahmenlehrplan Technik  en allemand). Swissnuclear soutient l’école des réacteurs dans son projet de transfert de l’ancien système d’accréditation dans le nouveau droit.

Pour ce transfert, il faut compléter le plan d’études cadre Technique de l’orientation «Exploitation de grandes installations», qui décrit les processus spécifiques aux centrales. Cette nouvelle orientation «Exploitation de grandes installations» du plan d’études cadre Technique a déjà été adoptée le 1er février 2014 dans l’annexe 1 de l’Ordonnance du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM-ES).

Les processus de l’orientation Exploitation de grandes installations décrivent les compétences pour l’exploitation d’installations de production grandes et complexes assorties d’un potentiel de risque. Il a été renoncé à la formulation de processus spécifiques au nucléaire. De ce fait, d’autres branches industrielles en plus que les centrales nucléaires telles que la chimie, la pétrochimie ou la pharmacie peuvent proposer des cursus dans l’orientation Exploitation de grandes installations.